Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le  Gotradfi

Le Gotradfi

Le vrai magazine des musiques traditionnelles en France et ailleurs selon des sources.


Daech : Le Califat lance une Fatwa contre la tonalité de La mineur

Publié par Jean-Michel Gastraud sur 13 Octobre 2015, 19:51pm

Catégories : #La mineur, #daech

capture d'écran de la vidéo djihadiste postée sur le forum Tradzone

capture d'écran de la vidéo djihadiste postée sur le forum Tradzone

C'est par l'intermédiaire d'une vidéo envoyée sur le forum Tradzone qu'a été découverte la récente condamnation de la tonalité de La mineur par le califat. Mise en ligne cette nuit à 23h32, le document présente un chef de guerre lourdement armé, cabrettes, vielles à roues, psaltérion,cornemuses 16 et 20 pouces accrochées au mur, déversant son discours de haine envers « cette tonalité, symbole de la décadence occidentale ».

« Car oui je le dis, c'est une abomination de jouer dans cette tonalité impie ! Je la condamne,mais je condamne surtout les joueurs de cornemuses et de vielles qui ignorent l'ordre naturel en jouant en La avec des bourdons de sol !Qu'ils soient maudits à devoir payer leurs consommations pendant les bœufs ! »

Selon les services géo-politiques du Gotradfi, cette Fatwa serait une réponse direct à l'inscription de la dite tonalité au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO (cf notre article de juin dernier)

« Des propos inacceptables »

La communauté internationale a immédiatement condamné ce qu'elle qualifie de « propos inacceptables ». « On voit bien le fossé qui se creuse entre ces extrémistes et la réalité de la pratique dans le reste du monde, témoigne Roland Héfèrinx, accordéoniste et sociologue. Partout dans le monde, quelque soit la communauté religieuse, la tonalité de La mineur et son plus fidèle représentant, l'accordéon diatonique, sont acceptés sans aucune difficulté. Ces gens-là ne représentent qu'eux mêmes ».

Deux mois à peine après les attentats au gramophone sur le parquet 4 du Grand Bal de l’Europe, cet appel à la guerre sainte ravive les tensions entre les communautés, laissant entrevoir une possible recrudescence des crimes à caractère musical.

Commenter cet article

Christophe 17/11/2015 12:17

"... possible recrudescence des crimes à caractère musical". La réalité a dépassé la "fiction", malheureusement, ce we.
Que les cornemuses sonnent, que les vielles à roue tournent, que les bombardes "talabardent", que les diatoniques balancent du son, que les violons crient la liberté sous les archets ...
Seule est cette réponse face à la bêtise humaine ...
vive la musique, vive la danse, vive le chant !

Rémi Soldow 12/11/2015 10:57

On vous à reconnu Bachar Cartonnet !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents