Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le  Gotradfi

Le Gotradfi

Le vrai magazine des musiques traditionnelles en France et ailleurs selon des sources.


Damada : plusieurs blessés après de violentes émeutes

Publié par Jean-Michel Gastraud sur 24 Mai 2015, 17:26pm

Catégories : #Damada, #Émeutes

Samedi soir à Coulans-sur-Gée, dans la Sarthe, trois personnes ont été blessées, dont une grièvement, suite à l’émeute survenue pendant la tenue du festival Damada.

photo : Tomislav Svel

photo : Tomislav Svel

Tout aurait commencé lorsque Josette, bénévole à la buvette, s’alarme de la justesse des stocks de rillettes végétaliennes. « Il était à peine 23H qu’il ne restait déjà plus qu’un sandwich », nous confie-t-elle, « alors que le bal de Philou était pas encore parti ». D’après plusieurs témoignages, c’est après quelques minutes de bal, alors que Philippe Plard entame son second cercle circassien, qu’un individu encore non identifié aurait annoncé la pénurie de rillettes végan, débutant ainsi un imposant mouvement de foule.

Nous avons retrouvé le gérant de l’épicerie bio du Mans, « Aux Produits de Florence », qui était chargé d'approvisionner le festival en rillettes du Mans végétaliennes. « Je n'avais pas réalisé l’ampleur de l’événement » nous confie-t-il, « du coup j’ai pas préparé assez [de rillettes] ». Une erreur regrettable, puisqu’à peine dix minutes après l’annonce de la rupture de stocks, les festivaliers affamés ont nourri le mouvement de foule, le transformant en une véritable émeute. Assez vite, on fait état de plusieurs blessés, dont certains sérieusement : traumatisme cranien pour un enfant de six ans coincé entre plusieurs émeutiers, enfoncement thoracique pour une jeune femme écrasée contre une barrière. De plus, les secouristes nous ont informé qu’un homme de 53 ans est aujourd’hui entre la vie et la mort après avoir été piétiné par la foule, puis étouffé dans des « sarouels » en tentant de se relever.

En entendant les premiers rapports de l'équipeorganisatrice, le musicien Philippe Plard serait parvenu à calmer la foule en allant héroiquement chercher, dans son réfrigérateur personnel, un important stock de rillettes du Mans. « Elles n’étaient pas végan » explique-t-il, « mais mon public voulait de la chair et du sang ». Une fois l’incident terminé, le festival a pu reprendre son cours.

L’événement n’est pas le premier du genre : nos lectrices et lecteurs se souviendront de notre article il y a deux ans « Pogrom à Damada », où nous racontions l’incroyable massacre à caractère cannibale d’enfants innocents, perpétré par une troupe de danseurs anti-spécistes. La question est donc : que nous réserve le festival pour l’an prochain ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Caron 25/05/2015 23:16

A défaut de Rillettes, la pénurie s'est plutôt ressentie au niveau des bourdons et des Glaces !!!
Quant aux violentes émeutes, elles eurent lieu au P'tit Parquet, à la fin de la prestation de Valentin !!! Le service d'ordre fut débordé par une horde de danseurs en Trans qui, à défaut d'être entendus, s'attaquèrent aux autres parquets !!! à l'arme ultime: La Gavotte de L'Aven !!!!
1/2 heures de raides de Gavottes intensifs !!! Le parquet en porte encore les traces, et de mémoire de sonorisation, nous n’avions encore jamais vu ça !!! Les casques des ingénieurs du son raisonnent encore des "la, la, la" des danseurs furibonds
Après avoir pris le P'tit Parquet en assaut, les danseurs mutins prirent position des extérieurs... le reste de la population se réfugia alors dans la longère quelques minutes... Face à cette situation, la rébellion "De l'Aven" fit une incursion dans la longère, semant de longues minutes de désarroi et de caho. Le calme repris son droit après quelques âpres négociations et le bœuf put suivre son cours... mais que d'émotions !!!
LA REVOLUTION EN DANSANT !!!!

Norphane Millegnol 25/05/2015 19:34

De l'infaux, toujours de l'infaux ! Merci Jean-Michel. Pense bien STP à mettre à jour le profil FB du Gotradfi pour que l'on puisse suivre l'actualité brûlante. Merci pour ce que tu fais, quelle classe !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents